Notre page Facebook

    Flash Info

    Les tarifs d'inscription à la médiathèque changent. Désormais l'inscription est gratuite pour tout les résidents de la commune ainsi que les personnes travaillant à Villemur. Pour les hors-communes la cotisation est de 5 euros au lieu de 10 euros

    Votre Médiathèque c'est:

    _ 15521 livres (romans, BD, documentaires)

    _ 1543 périodiques

    _ 5517 documents sonores (CD et livres CD)

    _ 2188 DVD (fictions et documentaires)

     

     

     

    Frère d'âme

    Frère d’âme

    David Diop

    Seuil

    Prix Goncourt des lycéens    

     

    David Diop frappe fort avec ce premier roman qui nous plonge dans l’enfer des tranchées en compagnie d’Alfa Ndiaye, tirailleur sénégalais.

    Alfa a vu son meilleur ami, « son frère d’âme », Mademba mourir entre ses mains. Il a refusé de l’achever malgré les supplications de son ami. Alors Alfa décide de devenir un sauvage d’entre les sauvages, un « dévoreur d’âme ». A chaque assaut il se faufile derrière les lignes ennemies et en rapporte une main en trophée. Les regards de ses compagnons d’armes d’abord admiratifs se muent rapidement en suspicion puis en terreur. « Le sauvage » serait devenu trop sauvage, trop fou, trop incontrôlable.

    Alfa est-il devenu fou ? Peut-être bien… Peut-être également que la folie était le seul moyen de préserver son humanité face à l’horreur de la guerre.

     

    Citations :

    « À la guerre, quand on a un problème avec un de ses propres soldats, on le fait tuer par les ennemis. C'est plus pratique. »

    « Par la vérité de Dieu, il faut être fou pour s’extraire hurlant comme un sauvage du ventre de la terre. »

    « La France du capitaine a besoin que nous fassions les sauvages quand ça l’arrange. Elle a besoin que nous soyons sauvages parce que les ennemis ont peur de nos coupe-coupe. Je sais, j’ai compris, ce n’est pas plus compliqué que ça. » 

    « La folie temporaire permet d'oublier la vérité des balles. La folie temporaire est la sœur du courage à la guerre. »

    « Non, je sais, j’ai compris, je n’aurais pas dû écouter cette voix explosant dans ma tête. J’aurais dû la faire taire pendant qu’il était encore temps. J’aurais déjà dû commencer à penser par moi-même. J’aurais dû, Mademba, t’achever par amitié pour que tu cesses de pleurer, de gigoter, de te tortiller tâchant de faire rentrer au-dedans de ton ventre ce qui en était sorti, aspirant l’air comme un poisson tout juste pêché. »

    « le capitaine aime la guerre, comme on aime une femme capricieuse. Le capitaine passe tous ses caprices à la guerre. Il la couvre de cadeaux, il la fournit en vies de soldats. »

    « Quand je sors du ventre de la terre, je suis inhumain par choix, je deviens inhumain un tout petit peu. Non pas parce que le capitaine me l'a commandé, mais parce que je l'ai pensé et voulu. »

    Nouveautés par catégorie

    Horaires

    Lun  Fermé
    Mar Fermé au public 14h00-18h30
    Mer  10h00-12h00 14h00-18h30
    Jeu Fermé au public Fermé au public
    Ven Fermé au public  14h00-18h30
    Sam  10h00-12h30  14h00-18h00

    Loupe

    Malvoyant
    Thème par défaut

    Une médiathèque, un réseau

    Votre Médiathèque numérique

    sur https://media31.mediatheque.fr/

    Médiathèque numérique

    Suivez le guide en cliquant sur l'image.

    Logo Mediathèque départementale